Les Ours Devillard
Comment reconnaître une verrue plantaire

Quels sont les éléments qui permettent de reconnaître une verrue plantaire ?

Lésion de la peau qui se répand facilement, la verrue plantaire peut toucher n’importe quel individu. Elle peut s’attraper dans tout autre endroit humide ou chaud. La verrue plantaire peut être confondue à d’autres lésions du corps comme le cor. Comment la reconnaître facilement ? Les éléments de réponse dans cet article.

Verrue plantaire : qu’est-ce que c’est ?

La verrue plantaire est une lésion de la peau. Elle est bénigne et disparaît spontanément pour la plupart du temps. Toutefois, elle se répand facilement puisqu’elle est provoquée par un virus. Il s’agit du papillomavirus humain (HPV). Ce virus existe sous des centaines de types. Tous ne provoquent pas la verrue plantaire. Ce sont les types 1 et 2 qui en sont à la base.

Le papillomavirus humain est un virus contagieux. Il se transmet par un contact direct ou indirect de la peau. Cette transmission se fait généralement dans les endroits humides et chauds. Par exemple, le virus peut être transmis :

  • Dans un établissement de sport où la pratique se fait pieds nus ;
  • À la piscine ;
  • Dans les douches publiques ;
  • Dans les vestiaires publics ;
  • Etc.

Verrue plantaire : quels sont les signes qui permettent de la reconnaître ?

Verrue plantaire : quels sont les signes qui permettent de la reconnaître ?

La verrue plantaire peut être considérée comme un problème de santé qui touche la peau. Certains signes peuvent aider à l’identifier.

Une boule de peau dure

Sans l’aide d’une personne proche, il est possible d’identifier une verrue plantaire à son premier signe qui n’est rien d’autre qu’une lésion de corne. Elle se trouve généralement sous le pied en forme de boule. La lésion de corne ne fait généralement pas mal au cours de la marche. Une personne qui arrive à bien se nourrir, dispose d’une santé robuste, ne remarquera rien au début. Par contre, lorsque la lésion commence par prendre du volume, elle peut devenir sensible et se faire remarquer.

L’interruption des lignes de la peau

La verrue peut facilement être confondue à un amas de peaux mortes. Dans ce cas, il faut observer les empreintes digitales. Ces lignes font généralement le tour de la lésion délimitant ainsi la verrue. Dans le cas contraire, les lignes de la peau passent directement au travers de la lésion. La subtilité de cette différence se remarque généralement lorsque le pied vient juste d’être mouillé. Après une sortie de douche ou de piscine par exemple.

Une apparence de chou-fleur

Un signe qui ne trompe pas souvent en ce qui concerne la verrue plantaire, c’est la forme qu’elle prend. Elle se présente généralement sous l’apparence d’un chou-fleur. La peau est irrégulière avec quelques bosses et de nombreux sillons.

Des petits points noirs

Un autre signe important permettant d’identifier la verrue plantaire, ce sont les points noirs. Ils se retrouvent à l’intérieur et peuvent même prendre la couleur rougeâtre. Ces points noirs sont des capillaires. Il s’agit de petits vaisseaux que la verrue plantaire fabrique elle-même. C’est d’ailleurs pour cette raison que des saignements peuvent être observés lorsqu’elle est grattée.

La douleur lors du pincement

La verrue plantaire fait mal lorsqu’elle est pincée. Elle donne parfois l’impression d’avoir une épine dans le pied. Si à la marche, la verrue plantaire est indolore, il faut noter que ce n’est pas toujours le cas.

En somme, une verrue plantaire peut être identifiée sur la base de 5 différents éléments. Il faut donc être attentif à chacun d’eux pour mieux faire la distinction avec d’autres lésions.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Ours Devillard
Articles Récents